Une vinification 2018 historique !

« Pour les vendanges 2018 nous avons enfin renoué avec des quantités normales » dit Laurent Mairet le vinificateur des vins de la Maison. « Nous vinifions entre 300 à 400 pièces par an et avec 320 pièces nous retrouvons des volumes auxquels nous n’étions plus habitués ces dernières années, et ça fait plaisir ! »

 

Avec 19 appellations vinifiées, 44 pièces en blanc et 276 en rouge, Bouchard Aîné & Fils affirme sa prédilection pour les climats rouges de Bourgogne. Ses vins emblématiques sont essentiellement situés en côte de Beaune : Pommard premier cru Les Charmots, Beaune premier cru Clos du Roi, Beaune premier cru Les Marconnets dans les deux couleurs, c’est original, et le Savigny-Lès-Beaune blanc. Enfin l’exception du Fixin La Mazière, un contrat très ancien fournissant ce quasi-monopole de la Côte de Nuits, une parcelle hautement qualitative, enserrée dans un très joli un clos dans le village.
 
2018 fut aussi, on le sait, d’une qualité exceptionnelle grâce aux conditions climatiques très favorables même si parfois sur le fil ! Une qualité que le nouvel érafloir a permis de respecter au plus haut point grâce à son hérisson nouvelle génération doté de doigts en caoutchouc qui n’écrasent pas la baie. Détail majeur car cela optimise la fermentation intracellulaire en dégradant très doucement les sucres. Il permet également d’éviter le foulage trop violent à ce stade.
 
Et puis trois nouvelles appellations ont été vinifiées : Pernand-Vergelesses blanc, Pernand-Vergelesses premier cru Les Fichots rouge et Savigny-Lès-Beaune premier cru Les Vergelesses rouge.
 
A l’heure où nous écrivons ces lignes (mi-février) les rouges n’ont pas encore entamé leur fermentation malolactique mais ils se goûtent déjà magnifiquement, présentent une couleur intense et sont très prometteurs avec une capacité à bien vieillir. Quant aux blancs, flatteurs et aromatiques, ils s’ouvrent déjà sur un style plutôt sur la rondeur aux notes vanillées et de fruits blancs : pêche, poire, caractéristiques des grands chardonnays classiques. Ainsi 2018 sera en blanc comme en rouge un millésime de garde !